Le Noyau

AARGH

Depuis plusieurs années, Gert Aertsen travaille sur un projet s’inspirant directement des machines à parler de Wolfgang Von Kempelen,

inventeur hongrois du XVIIIe siècle, premier à avoir créé un synthétiseur de voix. Grâce à des petits vases réalisés en impression 3D et avec la force du vent, l’artiste cherche à créer son propre synthétiseur vocal mécanique capable de reproduire des sons qui rappellent la parole, le murmure et le gémissement. Ici, plusieurs vitrines présentent l’évolution de ces recherches et expérimentations (ex : la reproduction des cordes vocales). Il installe des capteurs de mouvements d’air à l’intérieur de la tour et un dispositif de sonification. Son projet ultime est d’utiliser la tour Dobrée et ses courants d’air comme s’il pouvait donner la parole au bâtiment.

Visuels : Vues de l’installation de Gert Aertsen

Auteur : Gert Aertsen

Où ?

L’œuvre de Gert Aertsen est composée de plusieurs vitrines retraçant ses recherches et d’une installation sonore au pied de la tour du musée.